La drague pour les nuls

19 septembre 2013

2 - Comprendre et s'organiser

La drague pour les nuls dans 2 - Comprendre et s'organiser ca7fc_adriana-lima-3-237x300

Sujet un peu frivole sur ce blog ? Il n’en est rien. Le sexe fait partie des besoins humains, quoiqu’on en dise : nous sommes programmés pour ça. Je ne pense absolument pas que le concept de drague (pratiquée avec tout de même un certain respect envers l’autre) entre en contradiction avec le but du blog. Oser aller vers la belle inconnue pour faire sa rencontre peut constituer une démarche de pied de nez face à l’anonymat urbain et le « j’ai besoin de personne » en particulier. Il va de soi que multiplier les approches est possible dans notre société et en particulier dans les grandes villes, mais beaucoup moins en Arabie Saoudite par exemple. Pareil dans un milieu où les femmes sont collées à des gangsters ou autres. Soyez malins et faites des choix judicieux.

Je vous propose donc des rencontres passionnantes pour qui saura chercher et s’ouvrir, avec des conseils découlant de ma propre expérience et celle de tant d’autres. Trouver sa moitié en multipliant les rencontres (pas forcément les aventures) est un moyen pratique de gagner en expérience et mieux vous connaître. Être accompagné augmente grandement la qualité de vie, alors ne laissez pas échapper la jolie fille qui vient de passer à côté de vous dans la rue !

Vous l’avez remarqué au loin, peut-être qu’elle vous a remarqué aussi. Elle vous a regardé un peu plus longtemps par rapport à une autre et avec le sourire, vous, l’anonyme. Cependant, sa représentation sexuelle tirée de sa biologie et de son éducation font qu’elle ne peut pas venir enclencher le contact. Elle n’attend qu’une chose : que vous veniez de vous-même. Cette femme désire un homme entreprenant.

Cet article s’adresse aux timides qui aimeraient légitimement et naturellement choper, ou bien à certains qui aimeraient améliorer leur jeu. La tendance actuelle est malheureusement de singer l’homme chez la femme, en adoptant des attitudes dures et agressives. Un certain féminisme ayant engendré des simulatrices de phallus a contribué à durcir les rapports entre les hommes et les femmes. Et vous, pauvre victime, vous vous heurterez possiblement à des femmes d’une grande violence psychologique (quand ce n’est pas physique !). Mais ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort. En allant vers elles, vous connaîtrez mieux les femmes.

Pas de méthode miracle ici. Il n’y en a pas car la drague n’est pas une science exacte. Je vais cependant vous livrer quelques secrets afin de maximiser vos chances de baiser, sans pour autant vous changer complètement. Ne rêvez pas, n’est pas James Bond qui veut ! Notez aussi que si cet article s’adresse principalement aux hétérosexuels. Les conseils peuvent également marcher chez les homos. Les choses sont même souvent plus simples !

Qu’est-ce que la femme ? La biologie y répond sûrement. C’est un être génétiquement programmé pour perpétuer l’espèce. Elle donne la vie ! Remontons dans le temps, très loin, avant la sédentarisation… Dans ce monde précaire, il fallait assurer une descendance de qualité. C’est pour ça que le mâle dominant de la tribu avait le privilège de reproduction avec les femelles présentes. Il était plus viril et brave que les autres. La descendance devait hériter de ses qualités afin d’augmenter les chances de survie.

L’agriculture, l’élevage et la sidérurgie sont venus et ont rendu les conditions de vie humaine moins précaires. Désormais, celui qui avait le plus de surplus (et la détention des armes) avait la position sociale la plus haute et ceci s’héritait généralement par la sang. Le meilleur capital génétique n’était donc plus obligatoire, venait maintenant la condition matérielle de qualité pour perpétuer les générations de futurs dirigeants avec leurs vassaux.

Qu’est-ce que ceci a à voir avec la drague, me direz-vous ? Eh bien les femmes ont toujours cette volonté souvent inconsciente d’assurer à sa descendance un patrimoine génétique de qualité et de bonnes conditions de vie. C’est ancré profondément, malgré les influences culturelles. Faut-il donc être nécessairement en pleine forme, viril et riche pour choper ? Disons que ces qualités cumulées aident grandement. Mais alors, et les autres hommes ? Rassurez-vous, je parle de choper, pas de mariage ! Une femme un minimum épanouie n’a aucun complexe à avoir une aventure juste pour le plaisir. Elle ne l’avouera pas toujours, mais qu’importe, il suffit de savoir la guider vers le plumard (ou ailleurs).

 

Voici donc les conseils que je suis en mesure de vous donner :

- Le look compte : Portez-vous plutôt votre regard sur une femme négligée ou mise en valeur ? N’a-t-on pas plus envie de déballer un cadeau bien empaqueté qu’un truc fait à la va-vite ? Les femmes ont plus tendance à la frivolité que les hommes, et leur intérêt vestimentaire est plus grand. Croyez-moi qu’elles sauront reconnaître un homme qui a du goût et qui sait se mettre en valeur. Certains looks sont souvent mal connotés chez la majorité des femmes : racaille de téci, gothique, métaleux, baba cool, baba hard (boneheads, punks) etc… Il ne s’agit cependant pas d’entrer à tout prix dans le moule tendance du moment. J’ai même tendance à dire qu’il faut préférer les classiques aux modes… Qui se démodent !

Choisissez des vêtements qui vous mettent en valeur et flattent votre silhouette. Les petits éviteront les longues vestes et le cassage de couleur entre le bas et le haut. Ceux-ci choisiront de préférence des vêtements plutôt sombres, près du corps et bien à leur taille. La coiffure devra plutôt être courte autour du crâne et en hauteur au dessus. Tom Cruise ne se gêne pas pour mettre des chaussures avec 4-5cm de talons. Pourquoi ne pas faire de même si elles sont jolies ? Les hommes gras peuvent aussi porter des vêtements sombres afin d’atténuer les rondeurs. Mais ceci n’est pas une excuse pour éviter l’adoption d’une hygiène de vie correcte !

La règle générale est donc plutôt la sobriété, avec des coupes flattant la silhouette. Un bel accessoire peut réhausser le tout, comme une belle montre, un beau bracelet etc… Il y a en revanche un point d’honneur à mettre sur les chaussures. C’est une des premières choses que les femmes vont regarder. Si vous portez des chaussures de sport crades et trouées avec un survêtement tâché, ne pensez-vous pas que la jolie fille qui vous fait tant bander va penser que c’est la même négligeance au niveau de l’entrejambe et de la bouche ? Avec le bel accessoire, les belles chaussures vont réhausser votre look. Elles devront donc être de bonne facture. Je préconise l’acquisition de quatre paires, hormis les chaussures de sport : chaussures formelles noires, chaussures formelles marrons, chaussures de ville noires, chaussures de ville marrons. Toutes de bonne qualité, bien entendu.

N’en faîtes pas trop. Inutile d’être plus décoré qu’un arbre de Noël ou de faire la pub ambulante avec un logo gigantesque. Vous risqueriez de passer pour un homme qui compense son manque de personnalité par un look m’as-tu vu. Essayez également d’assortir la ceinture à vos chaussures (disposez d’une ceinture noire et d’une ceinture marron classiques, pas trop larges). Evitez de porter des chaussures marrons avec un pantalon noir et surtout, surtout, pas de chaussettes blanches avec des chaussures noires. Seul feu Michael Jackson pouvait se permettre cette association !

Votre look ne doit pas comporter plus de trois couleurs dominantes et on évitera d’associer les couleurs suivantes :

-Marron et noir

-Marron et violet

-Violet/bleu marine et noir

-Vert et bleu

-Rouge et rose

Les couleurs suivantes s’associent cependant très bien :

-Blanc et noir

-Beige et blanc

-Marron et jaune

-Marron et gris

-Noir et rouge/bordeaux

- Veillez à votre hygiène corporelle : Pas de poils disgracieux, achetez donc une pince à épiler. Brossez-vous les dents régulièrement (avec un dentifrice sans fluor de préférence) et faîtes attention à votre haleine ! Un chewing-gum à la menthe sans aspartame toujours dans la poche vous sauvera. Gardez vos ongles courts et nets. Lavez-vous les mains après chaque passage aux toilettes ou activité salissante (il est malheureusement nécessaire de rappeler cette règle d’hygiène fondamentale). Il existe des gels antibactériens qu’on peut emporter partout, alors inutile d’hésiter ! Optez pour une pierre d’alun comme antitranspirant (en vente sur le site Aubonsens ou en magasin bio). Je vous recommande aussi l’achat d’une tondeuse corporelle afin de garder votre pilosité pas trop longue, surtout au niveau des jambes et du pubis ! Précipiteriez-vous votre langue sur un minou bien velu ? Mettez-vous à la place d’une femme qui fera éventuellement de votre sceptre sa sucette préférée !

- Faut-il sculpter son corps ? Pour être honnête, sur le plan purement sexuel, les femmes matent nos attributs comme nous matons les leurs. Un homme avec une musculature plus développée qu’un autre, tout en gardant un physique athlétique (muscles galbés et définis plutôt que gros tas de bidoche), aura de grandes chances de susciter l’intérêt sexuel des femmes, du moins en partie ou dans des contextes précis comme la plage ou la boîte de nuit.

J’ai été surpris des remarques à peine discrètes de filles dans le dos des mecs musclés, notamment à propos de leurs postérieur, leurs dos et leurs épaules ! Je pense qu’un physique athlétique est un plus et jouera en votre faveur par rapport au beau sexe. Un organisme entraîné entre en plus en adéquation avec l’idéologie promu sur mon site. Vous pouvez trouver des conseils fitness et diététiques sur celui-ci.

- L’attitude est capitale ! Observez ceux qui chopent le plus et ceux qui ne chopent pas. Quelle est la caractéristique commune chez les uns et chez les autres ? Certains sont un peu plus confiants et épanouis. Ils ont une attitude sexuée, quitte à verser parfois dans la caricature, mais curieusement ce n’est parfois pas pour déplaire à ces demoiselles. Pourquoi celui que vous considérez comme un pauvre crétin à plus de succès que vous ? Parce que contrairement au garçon lisse et conciliant, le crétin titille les femmes, psychologiquement et biologiquement. Il est plus excitant que vous et les femmes sont véritablement droguées aux émotions, négatives ou positives.

Bien entendu, je ne veux pas vous transformer en crétins finis. Sachez que les femmes cherchent inconsciemment des réminiscences de leur père et ont cette idée d’homme idéal façonnée par l’expérience mais parfois en contradiction avec les hommes qu’elles fréquentent. Certains hommes savent comment exciter les femmes sur le plan biologique, et de nombreuses donzelles n’ont aucune honte à se faire tirer juste pour un soir, ou peut-être plus, juste pour s’amuser. Ceci est particulièrement vérifié lorsqu’elles se trouvent loin du cercle d’amis ou bien de la famille. Personne pour les juger, personne à décevoir ! Ceci ne signifie pas qu’il faille les traiter comme des objets pour autant, nous sommes d’accord !

Considérez-les simplement comme des êtres humains et non comme des déesses. C’est déjà un grand pas pour les attirer vers votre lit. Ne soyez pas trop conciliants et dites quand vous êtes en désaccord. Taquinez-les, ne soyez pas trop proches non plus ou vous finirez dans la case « ami ». Pourquoi perdre votre temps à écouter certains de leurs déboires inintéressants si vous voulez faire crac crac avec elles ? Elles ont déjà leurs copines pour ce genre de parlotte futile. Peut-être que devenir leur copine est votre choix, mais comprenez alors pourquoi vous ne pouvez plus franchir les barrières et explorer ses profondeurs. Evitez aussi la préciosité et l’intellectualisme : la baise est quelque chose de primaire. Trop de subtilités brouillent le message.

- Le langage corporel a une importance cruciale, avec le ton de la voix. Un homme qui a confiance en lui sans excès est attirant. Observez encore une fois les hommes confiants et les hommes timides. Les premiers chopent plus que les seconds. Les uns ont une gestuelle ouverte, sont expressifs et n’ont pas honte de toucher les femmes (je vais y venir), ils parlent sur un ton plutôt bas. Les timides ont souvent une gestuelle pauvre, semblent comprimés, ils sont peu expressifs et certains ont un ton trop haut, ce qui les fait passer pour des individus avec peu de maîtrise. Pourquoi donc pensez-vous que le flegmatique James Bond est un homme à femmes ? Soyez ouverts et expressifs, sans pour autant être théâtraux. Vivez ! N’ayez pas peur de froisser les femmes en donnant votre avis, toujours avec un peu de tact tout de même.

- Comment aborder une jolie fille dans le rue ? Mettez-vous encore une fois à sa place ! Elle a de grandes chances de penser que seuls les jeunes mal élevés en provenance de téci s’adonnent à ce genre de pratique agressive. Soyez donc différents et venez enclencher la conversation avec politesse, avec tout de même un peu de familiarité, comme si vous vous étiez déjà croisés. Il faut gérer l’énergie envoyée (ni trop, ni pas assez) et pensez à SOURIRE ! Ce que vous faîtes est tout à fait normal, il n’y a aucune honte à se faire connaître si quelqu’un suscite en vous de l’intérêt. Rassurez-la, soyez un peu léger mais présentez-vous tout de même. Serrez-lui donc la main (approche kinesthésique très importante), parler de choses légères, insinuez qu’elle vous intéresse mais qu’il faudra se revoir ultérieurement pour tester la compatibilité. Evitez de transpirer la défaite, de bégayer et regardez-la dans les yeux comme si vous vous étiez déjà rencontrés ! Je répète que venir faire la connaissance de quelqu’un est normal. Ces poupounes ne vont pas vous manger si vous communiquez de l’aisance, sans en faire trop.

Si les femmes vous font peur, commencez donc par engager la conversation avec de vieilles personnes au parc, un passant qui regarde une paire de godasses dans la vitrine, demandez donc l’avis de quelqu’un dans un magasin. Pourquoi ne pas faire semblant d’être étudiant et proposer un questionnaire sur divers sujets ? Dîtes-vous que toutes les personnes que vous connaissez ont d’abord été des inconnues !

- Que faire en rdv ? Faut-il être « soi-même » ? Grand Dieu, non ! Êtes-vous réellement vous-même en société ou portez-vous un masque ? Ce masque vous empêche théoriquement de péter en public ou de vous balader à poil en pleine rue, contrairement au cadre de la maison. Vous essayez de vous montrer sous un jour normal avec des attitudes codifiées pour ne pas perdre la face et susciter le dégoût de vos pairs (je l’espère !). Mettez-vous à la place de la femme en face de vous qui vous offrira peut-être une nuit inoubliable si vous savez réveillez son côté cochonne. Un sourire, lui toucher son bras brièvement, l’accompagner à entrer dans une pièce en la poussant doucement derrière l’épaule sont de petits gestes essentiels. Le toucher a une grande importance. Comment voulez-vous baiser une femme si vous n’arrivez même pas à créer un sentiment d’intimité avec elle ? Il ne s’agit pas de mettre la main au panier au bout de 5 minutes d’interaction, mais soyez progressifs. Si le courant passe, j’aime bien lui proposer mon bras pour marcher au bout de quelques heures, ça donne un petit côté protecteur qui ne lui déplaira pas. C’est un bon test si elle accepte de passer son bras autour du votre.

- Que faire au moment fatidique (quand tout s’est bien passé et que vous l’accompagnez chez elle)? Evitez d’être nerveux. Soyez cools, touchez-la plus intimement, soyez un peu plus proches jusqu’à ce que le côté biologique de mademoiselle s’active. Le sujet du cul est trop vaste pour être développé ici. Je vous conseillerais simplement de ne pas négliger les préliminaires, d’apprendre à bien mettre un préservatif et pourquoi pas desavoir dégrafer un soutien-gorge à une seule main (effet garanti !). Prenez votre temps et du plaisir, vous avez fait des efforts pour ça !

- Que dire ou ne pas dire ? Evitez les sujets trop sérieux et techniques ou de passer en mode « confident ». Développez votre tchatche, racontez des histoires drôles vous mettant en valeur. Evitez les sujets graves comme la mort ou la maladie et parlez de la vie ! Des relations sociales, de vos rêves, de voyages… Faîtes-la rêver, merde ! Ecoutez ce qu’elle dit et rebondissez, posez des questions ouvertes pour qu’elle développe (qui n’amènent pas de simples « oui » ou « non »). Vous pouvez même vous montrer coquin si le courant passe, mais soyez subtils par pitié…

Je rappelle également qu’en tant qu’homme indépendant (qualité fort appréciée chez les chromosomes double X), il n’y a aucune raison valable d’harceler une fille par téléphone ou Internet. Vous passeriez pour un caniche collant plutôt qu’un loup fougueux. Manifestez de l’intérêt, mais tout excès est néfaste. Les femmes sont souvent harcelées par des blaireaux de ce genre : « ba alr sa fé 10 sms ke je tanvoua tu boud ? snif ;S », ne soyez pas comme eux en sortant du lot. La fixette ne vous amènera rien de positif et certainement pas l’élue de votre coeur. Acceptez le fait que malgré vos efforts, elle ne passera peut-être jamais à la casserole. Mais bonne nouvelle, ce sont pas les nanas qui manquent !

Ces conseils ne sont pas censés faire de vous un aimant à gonzesses. Ils augmenteront simplement vos chances de baiser. C’était la théorie, mais l’expérience c’est autre chose. Vous vous planterez, vous ferez encore des conneries de débutant malgré des succès antérieurs. Mais plus vous pratiquerez, moins vous en ferez. Restez cools, soyez masculins et virils. Je répète que les femmes sont de simples êtres humains, un ensemble de courbes qui font se dresser des lignes. Le sexe est un besoin humain tout à fait naturel et il n’est pas question de s’en priver en cherchant notre épanouissement. Et lorsque vous trouverez une femme exceptionnelle, vous le saurez. Mais c’est un autre sujet…

P.-S. : pourquoi ce langage un tantinet cru tout au long de l’article ? C’est une petite provocation face aux féministes trop radicales et à celles qui ne se gênent pas pour considérer les hommes comme de la viande ! Maintenant, sans rancune.

 

Retrouvez l’auteur de cet article (humanitededemain) sur http://humanitededemain.centerblog.net/

, , , ,

À propos de thcondition

"Le capitalisme a eu besoin de la pensée libertaire pour élargir son marché et faire tomber tous les freins moraux qui empêchaient son extension" "Le féminisme est le cheval de troie du capitalisme." "Il est fatal que l'université produit de l'intellectuel de série. Et l'intellectuel de série, c'est comme le poulet d'élevage." "La destruction de la famille amène à l'individualisme intégral c'est à dire à la dictature du moi je, qui est le corollaire du libéralisme." Propos d'A.S - E&R.

Voir tous les articles de thcondition

Une réponse à “La drague pour les nuls”

  1. Riley Dit :

    Gosh !! Je te remercie sincèrement d’avoir écrit cet article, les hommes en ont besoin, ils deviennent désespérants! J’espère qu’ils seront beaucoup à te lire.

    Ton article m’a bien fait rire, il est parfait et je trouve que tu as bien fait de prendre ce ton cru, ça réveille et il faut dire les choses comme elles sont… Si tous les hommes savaient agir comme ça, on s’amuserait bien plus ! Il est très bien dosé, t’as réussi à concilier respect de la femme et baise, ce que beaucoup d’hommes galèrent à faire…

    En tout cas, avec cette technique sans faille, tu dois t’en taper pas mal… et tant mieux j’ai envie de dire ;p

    Merci !

    Répondre

Laisser un commentaire

Soluck |
ça va péter!! |
Comptablog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tutoneobux
| aceneco2
| Declaration de la ligue des...