Fin du monde ou entrée dans une nouvelle ère ?

18 septembre 2013

2 - Comprendre et s'organiser

Fin du monde ou entrée dans une nouvelle ère ? dans 2 - Comprendre et s'organiser mad-max

 

Le monde va mal ! Ceci dit, au lieu de vous sortir des propos de « conspirationniste » juvénile, je vais vous montrer que l’humanité va devoir faire face à la convergence de problèmes majeurs, dans une société absolument pas prête à encaisser tout ça.

Sans parler de fin du monde, nous nous approchons sans doute de ce qui s’appelle la « fin des Temps » dans certaines religions millénaristes et messianiques, et l’entrée dans une nouvelle ère (que certains appellent « l’Âge du Verseau » ou âge des révélations).

Voici donc les terribles faits qui font que les choses vont aller mal dans les 10-20 années qui viennent. :

- La croissance démographique mondiale est exponentielle et non linéaire. Ceci signifie que dans un laps de temps très court, le nombre d’humains sur Terre croît très rapidement. Je rappelle que nous étions 1 milliard et demi il y a seulement un siècle, pour 7 milliards à l’heure actuelle.

De plus en plus de personnes veulent copier le modèle occidental de surconsommation. Il y a donc une consommation exponentielle accompagnant la croissance démographique exponentielle. Or, notre monde n’est pas infini et les ressources ne sont pas toutes renouvelables. On estime qu’à l’heure actuelle, si chaque individu sur Terre vivait comme l’Américain moyen, il faudrait quatre planète Terre pour pouvoir assurer cette consommation !

- Le pic pétrolier a été atteint il y a quelques années et on trouve de moins en moins de gisements. Ceci signifie que la production de pétrole va décroître malgré une consommation croissante, notamment avec les pays émergents (Chine, Inde, Russie et Brésil, le fameux « BRIC »).

On peut certes exploiter le pétrole dit « non conventionnel », mais contrairement au pétrole conventionnel, son extraction va devenir rapidement trop coûteuse et donc non rentable. Il faut aussi savoir que la fin du pétrole en tant que source énergétique majeure est prévue pour dans 30-40 ans. Un certain répit me direz-vous… Sauf qu’il faut prendre en compte la hausse de la demande malgré la baisse de la production ! Ceci signifie que le pétrole va rapidement cesser de devenir un produit bon marché. Un coût trop élevé perturberait grandement le fonctionnement des infrastructures fragiles et complexes de notre société moderne, construite autour de ça. Le pétrole est son sang. Si le sang manque, la machine est malade et finit par beaucoup moins tourner. Nos infrastructures (et nous-mêmes) ne sont pas prêtes à encaisser la fin brutale du pétrole bon marché. Sachez qu’aux USA, les camions se chargent de l’approvisionnement à 78%…

- Une troisième guerre mondiale est possible. En effet, le récent véto sino-russe par rapport à l’intervention de l’OTAN en Syrie a montré qu’il existe un contre-empire face aux USA. Il faut noter que le Moyen-Orient abrite une bonne partie des réserves subsistantes de pétrole et de gaz. Les géants de ce monde se disputeront sans doute le contrôle de cette région dans une guerre d’une nature encore inconnue. Ceci dit, étant habitués à des images cataclysmiques grâce à la Pop culture, nous pouvons imaginer ce que ça donnerait avec un certain effroi.

- Un risque d’effondrement monétaire plane. La croissance de nos sociétés est fondée sur la dette, avec en plus des intérêts. Pour information, la dette mondiale est au moins trois fois supérieure à tout l’argent existant. Qu’il soit virtuel ou physique. En parlant de virtuel, 95% de l’argent l’est et donc n’existe pas physiquement…

Les USA -encore la nation la plus puissante du monde- ont une dette de plus de 200 000 milliards de dollars (je n’ai pas écrit 200 milliards) en cumulant la dette de l’état, les dettes des entreprises et des ménages. Ce pays est techniquement insolvable comme bon nombre de nations dans le monde, y compris la France malgré ce que peut stipuler un étrange système de notation. Nos enfants ne sont pas encore nés qu’ils sont déjà endettés.

Une des stratégies pour atténuer les effets de cette crise (mise en lumière avec la crise des emprunts toxiques immobiliers américains) est de « faire tourner la planche à billets », c’est à dire inonder de monnaie liquide. Ceci s’est produit sous le régime Obama aux USA selon les bons conseils de Ben Bernanke, actuel dirigeant de la Federal Reserve (banque centrale américaine fondée dans des circonstances louches). Le risque de cette politique est la forte dévaluation du dollar qui pourrait entraîner sa chute brutale. Effectivement, si on crée trop d’argent par rapport aux richesses de l’état, il perd de sa valeur. Depuis la création de la Fed, le dollar a justement perdu 97% de sa valeur… Ceci ne signifie pas que le pouvoir d’achat général a chuté de 97% bien entendu, mais pensez à une monnaie de singe.

La chute du dollar -monnaie internationale servant notamment à acheter le pétrole- entraînerait des conséquences terribles par contagion, jusqu’à la chute de l’euro et du yen. Yen déjà peu viable avec la politique de planche à billets folle qui sévit aussi au Japon.

- Outre les problèmes écologiques entraînés par la déstabilisation des infrastructures, des crises sociales terribles sont à prévoir. Nous sommes pour la plupart des occidentaux infantilisés ayant vécu toute notre vie dans la société d’abondance avec la carte bleue toujours dans la poche.

Imaginez que vous ne puissiez plus retirer de l’argent au distributeur ou bien que la baguette de pain coûte un prix délirant du jour au lendemain. Dans l’histoire récente, un effondrement monétaire s’est déjà produit dans l’Allemagne de Weimar, au Zimbabwe et en Argentine. Je vous laisse enquêter.

Considérez le taux de criminalité, de délinquance, de chômage et de suicide dans nos sociétés avancées, alors que les choses marchent encore plutôt bien. Je vous laisse imaginer les conséquences de problèmes d’approvisionnement dans les supermarchés (car la nourriture ne pousse pas dans ces endroits-là)… La hausse de la prédation -y compris causée par des gens « normaux » mais désespérés- est malheureusement à prévoir. Dans des pays avec une population disparate et indisciplinée, le risque de guerre civile est accru.

Sombre tableau, n’est-ce pas ? Le monde va inéluctablement beaucoup changer et peut-être est-ce bientôt la fin de l’Histoire… Mais pas de panique ! Je propose des solutions dans la rubrique « Résister à la chute de l’occident ». Je vous conseille particulièrement de faire un tour sur l’article « BAD ».

Piero San Giorgio sur l’effondrement économique

Image de prévisualisation YouTube

10 bonnes raisons de sortir de l’Union Européenne, selon Etienne Chouard

Image de prévisualisation YouTube

Le revenu de base

Image de prévisualisation YouTube

 Consommez à en mourir : vivez, prospérez, consommez !

Image de prévisualisation YouTube

Le marketing de la folie : sommes-nous tous fous ?

Image de prévisualisation YouTube

De la servitude moderne

Image de prévisualisation YouTube

Earthlings

Image de prévisualisation YouTube

L’argent-dette 1

Image de prévisualisation YouTube

L’argent-dette 2

 Image de prévisualisation YouTube

TV Lobotomie

Image de prévisualisation YouTube

Les archives oubliées : le jeu de l’argent

 Image de prévisualisation YouTube

Loose Change

Image de prévisualisation YouTube

Endgame

Image de prévisualisation YouTube

Thrive : mais que faut-il donc pour prospérer ?

 Image de prévisualisation YouTube

The American Dream

 Image de prévisualisation YouTube

Propagande de paix, propagande de guerre

Image de prévisualisation YouTube

Zeitgeist 

Image de prévisualisation YouTube

Zeitgeist : addendum

Image de prévisualisation YouTube

Zeitgeist : moving forward

Image de prévisualisation YouTube

 

Pour les plus curieux :

-La Bible

-Le Coran

-DRAC Michel : Crise ou coup d’Etat? et Crise économique ou crise du sens?

-SORAL Alain : Comprendre l’Empire

-ORWELL George : 1984

-HUXLEY Aldous : Le meilleur des mondes

-FUKUYAMA Francis : La fin de l’histoire et le dernier homme

-COLLECTIF SOLON : Eurocalypse

-LAÏBI Salim : La faillite du monde moderne – Aux premières loges d’un chaos planifié

-MULLINS Eustace : Les secrets de la Réserve Fédérale

-ZAKI Myret : La fin du dollar. Comment le billet vert est devenu la plus grande bulle spéculative de l’histoire

-GUENON René : La crise du monde moderne et Le règne de la quantité et les signes du temps

-KEMPF Hervé : Comment les riches détruisent la planète

-DE BENOIST Alain : Demain la décroissance – penser l’écologie jusqu’au bout

-ARNOULT Jacques et BLAMONT Jacques : Lève-toi et marche – propositions pour un futur de l’humanité

Retrouvez l’auteur de cet article (humanitededemain) sur http://humanitededemain.centerblog.net/

 

, , , ,

À propos de thcondition

"Le capitalisme a eu besoin de la pensée libertaire pour élargir son marché et faire tomber tous les freins moraux qui empêchaient son extension" "Le féminisme est le cheval de troie du capitalisme." "Il est fatal que l'université produit de l'intellectuel de série. Et l'intellectuel de série, c'est comme le poulet d'élevage." "La destruction de la famille amène à l'individualisme intégral c'est à dire à la dictature du moi je, qui est le corollaire du libéralisme." Propos d'A.S - E&R.

Voir tous les articles de thcondition

Une réponse à “Fin du monde ou entrée dans une nouvelle ère ?”

  1. Johne221 Dit :

    I loved your blog article. Really Cool. dabegdbkedkb

    Répondre

Laisser un commentaire

Soluck |
ça va péter!! |
Comptablog |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Tutoneobux
| aceneco2
| Declaration de la ligue des...